textes d'un internaute

du c....

 
Retarder le plaisir de s’empaler sur la colonne de chair, qui palpite comme un cœur au creux de ses doigts, SA première fois, l’homme qui croyait la dominer était à sa merci comme un objet érotique dont on pouvait se servir!
A disposition, il lui suffisait d’une caresse inhabituelle, d’un mouvement suggestif  ,deux jours et autant de nuits qu’ils n’avaient pas quitté le lit, champ de bataille ,avec comme armes, des mots tendres, elle fit rentrer le bout du gland dans son orifice secret, les parois intimes se distendirent  délicieusement, le membre vint à sa rencontre comme animé d’une propre vie, alors que sous elle, son amant la regardait avec un sourire amoureux, elle pesa  un peu plus sur le membre tendu et le sexe , tant désiré, vint buter contre ses fesses, il ne bougeait toujours pas, contrôlant une explosion qui viendrait avec plus de puissance ; elle avait envie de sentir la semence jaillir au fond de ses reins éclabousser ses fragiles muqueuses, goûter le plaisir de mille feux dans son corps.
Sa main partit à la recherche du petit bourgeon  de plaisir  depuis longtemps déjà humide,doucement la paume de la main dans un mouvement circulaire caressait la  chair tendrede son sexe, les grandes lèvres s’ouvrirent, éclosion d’une fleur sacrée, la hampe de chair coulissait maintenant librement dans la gaine étroite de son intimité, pour rien au monde elle n’aurait voulu que l’instant magique ne s’arrête que les mille étincelles dans sa tête ne s’éteignent, cœur qui bat au rythme de son sexe, pulsion de tout un être qui s’emballe ; l’Amour et l’Amour qui se cherche, se trouve, fusionne, plaisir et sentiment qui ne font qu’un dans cet  instant, les contractions  de ce membre, doux, et fort à la fois, le souffle de son homme sur son cou…..
Piting !! et voilà comment on se fait un tour de rein !!!


13/03/2007
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres