textes d'un internaute

Face à mon miroir

face à mon miroir

je te trouve un peu blême, non? en plus je ne te reconnais pas, tu ressembles à la mort
...
Mais je suis la mort !!! je suis aussi toi depuis longtemps, à vrai dire depuis que tu es né
je te suis pas à pas, je ne te quitte pas, jusqu' au bout, tous deux main dans la main,
c'est pas de la fidelité ça?
Ce genre de fidelité je m'en passerais bien, vois -tu, vas voir autre part si j'y suis, tu veux bien?
Non, je suis bien là, je t'observe tous les jours ,te regarde vivre, je suis patiente, non?
Oui, bon ,de toute façon tu auras toujours le dernier mot, même pas la peine de discuter avec toi.
Tu fais quoi en ce moment, tu parles pas avec moi?
heuu si, bien sûr, je cherche sûrement juste à me rassurer, de voir la mort en face ne me fait pas peur n'y ne m'angoisse , des milliards de gens ont déjà fait ta connaissance je me pose juste la question : quand et où?
Ça, mon pote ,personne ne peut le prévoir, même les crétins avec une boule en faux cristal ; ils te prennent un max de flouse et tu te retrouves à oilpé plus con qu'avant, au lieu de clapoter avec une tirelire bien garnie tu as plus un fifrelin sur ton livret A ,moi je te conseille de garder ton artiche et de ne rien savoir d'avance , un jour je viens en loucdé et hop!! c'est dans la boîte.
Bien sûr, laisse moi un peu de temps, juste respirer les odeurs du printemps , sentir les embruns de la mer sur mon visage, aimer encore un peu ma bien aimée ,
je ne veux pas mourir au printemps les fleurs alors sont trop belles
je ne veux pas mourir en été pour goûter l'eau salée et le sable sous mes pieds
je ne veux pas mourir à l'automne juste pour voir encore les feuilles tomber
je ne veux pas mourir en hiver pour voir encore une fois tomber la neige
Oui, bon, je suis patiente mais là, faut pas pousser , il n'y a que quatre saisons ,je ne suis pas Dieu pour en créer une autre ; à chacun son boulot ,le mien c'est de lui fournir des défuntés, ensuite il en fait ce qu'il veut,même si lui et moi travaillons en symbiose, à chacun son taf ,à moi la matière première ,à lui le choix de te donner des ailes et une auréole ou t'envoyer te faire bronzer chez Belzebuth ,tu dis plus rien le futur client ? je te vois pâle, tu as déjà la couleur pour venir chez moi...
j'ai vraiment une sale gueule dans mon miroir ,il faudrait que je me rase et que j'arrête de parler tout seul...


19/04/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres