textes d'un internaute

La déchirure des nuages

Il est beau mon canal, son chemin de halage étroit et sinueux, ses belles couleurs changeantes, le vert de ses eaux et de ses arbres centenaires, les vaguelettes amoureuses qui caressent les flancs d'une péniche .

Soleil flamboyant et couleur pourpre viennent dormir en tes flots.

Mon âme se promène sur ses berges quand mes pensées voguent sur l'eau...


De ta beauté donne moi les mots que je te rende hommage.

Le tunnel végétal de ton vert foncé, comme un cocon protecteur.

La musique du vent dans les branches de tes platanes.

Le bruit de ta respiration quand sur toi se prélasse un navigateur.

Le silence de l'aube, première lueur de l'aurore, sur ton eau je deviens pirate.

Sur le banc de bois, je regarde le canal de mon enfance, l'hôtel des impôts ou l'argent passe ses nuits, remplace les champs ou je passais mes journées, chapardeur de cerises en culottes courtes, orties de ma jeune insouciance qui pique les mollets comme des souvenirs de raclées cuisantes.

Petits jardins colorés de fruits et légumes cultivés par de vieux paysans bourrus mais généreux, aujourd'hui université ou se sèment les graines d'un autre savoir.

Autre fois berges désertes, baignades joyeuses dans tes eaux pas toujours très claires, je m'en souvient, canal, tu regarde les voitures passer sur tes berges comme tu nous regardais courir après les feuilles jaunes de ton automne.

Joli canal souviens toi de moi...




06/01/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres