textes d'un internaute

La sainte grolle..

LA MYSTIQUE A LA RECHERCHE DE LA SAINTE GROLLE...
Elle est là, sur le rayon, la chose tant convoitée, avec ses attaches fines, son talon de huit centimètres…
Ma Meuf, les bras légèrement décollés de ses hanches, les yeux humides et exorbités, la bave aux lèvres, le corps en transe, les genoux qui fléchissent, les mains qui se joignent doucement pour une prière muette aux Dieux du cuir, la Sainte Grolle est là encore insaisissable, le sésame carte bleue bien au chaud dans le sac à main...
L’espoir est là, à portée du pied, avec délectation l’imagination fait le reste :  le bas résille, la gaine noire qui fera ressortir le rouge carmin de l’objet en peau d’animaux innocents, égorgés sur l’étal de la lubricité de la gente féminine qui se moque bien de la souffrance d’un futur cuir, du  moment que ce soit un mâle et qu’avec ses couilles elle puisse en plus, se faire un sac à mains du dernier chic, genre JP l’égoutier, le blondasse de la mode !
Ma Meuf se dirige maintenant vers le guichet de moins de dix articles, les grolles en pur cuir dernière génération d’espèces en voie de disparition dans la main gauche, carte bleue dans la droite manucurée de frais, auréole sur la tête, comme pour dire : « j’ai enfin trouvé la vérité et vous pas, espèce de ringarde »...
« S’cusez-moi, MEUDAMEEEEEE la Meuf, mais votre carte bleue est dans le rouge, désolée »...
Et voilà, cher(e)s amis(es), comment les gens se détournent de la religion quand ils prennent leurs bouts de plastique, délivré par la banque, pour un goupillon miraculeux !
 
PS : Il y aura toujours une « Nono » à la recherche de la « Sainte Grolle »…


 



27/07/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres