textes d'un internaute

Morbac

MORBAC PHTIRUS INGUINALIS


Moi j’aime bien les morpions, vous allez vous dire, il est bizarre le singe,« navet » pas tort, j’aime pas les puces mais les morbacs oui, mais bon je m’explique tout de même avant d’avoir un procès sur le dos ourdit par des internautes pointilleux et irrascibles qui détestent la science et les érudits comme moi qui essaye de vulgariser des sujets hautement philosophiques et rendre ainsi les vulgaires que vous fûtes en citoyens moyennement intelligents et apte à faire la différence entre un éléphant africain et un poux pubien que des mecs qui avaient rien à branler ce jour-là ont baptisé : « Phtirius Inguinalis » juste pour se rendre intéressants et faire croire aux ignares comme nous qu’ils maîtrisent le latin …


Bon, je me lance, j’espère que je vous ai bien pourri les premières lignes de ce texte que je vous propose de lire,


Même moi je me perds alors je comprends votre angoisse, vos questions existentielles, qui suis-je, où courge, voyez dans quel état j’erre.
Je sens que vous fatiguez là, non ?
J’abrège donc
Je le trouve sympa moi le fauve des forêts pubiennes , déjà il est pas raciste le glouton il te bouffe aussi bien une chagladoune éthiopienne qu’un braquemard Congolais ,pas homophobe pour un sou le vampire, il te suce aussi bien un homo, qu’un politique à tête de gland, tu crois que les petites bêtes se régalent juste de frifris aux odeurs de marée, des chibres qui fabrique leurs propre fromage, j’ai des petites nouvelles pour toi, tu peux te briquer le trésor au chanel numéros x, te polir le chinois à l’after chèvre, pas gourmet le morphale , il te cannibalise le kangourou grande surface ou le string de chez hermès sans distinction , pas bégueule le tigre du gland congestionné ,un exemple, tiens ,tu fouts un poux normal sur la tête d’un chauve ,en deux jour tu as une bébête anorexique, le poux de pubis lui se rabat sur l’œil de bronze ou les dessous de bras , pour te débarrasser du vorace deux solutions : DDT, ne pas confondre avec TNT plus explosif, sinon tu retrouves tes roubignoles collées au plafond, ou bien, alors, reste, pour les masos téméraires le chalumeau mais là aussi attention aux dommages collatéraux ,les deux orphelines qui ressembleront aux pruneaux d’agen en plus rabougris et la zigounette ressemblant à une chipolata oubliée sur un feu de bois, bref les morbacs sont comme les forces spéciales ils se camouflent dans le moule burne comme les mirlitaires se cachent dessous une serpillère, et quand tu t’en aperçois il est déjà trop tard, ils t’ont déjà bouloté le service trois pièces cadeau de ta Moman, en plus il est teigneux le fauve des forêts pubiennes, il s’incruste dans les pores de la peau ,comme un morpion quoi !
Bon je vous laisse, le prochain texte, je vous parlerai peut-être des puces, enfin sûrement… ça me démange…



15/01/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres